reprerer la presence d-une fuite d-eau

Quelques conseils et guides pour résoudre les petits problèmes de plomberie

Il arrive souvent que vous soyez appelé à résoudre un problème de plomberie par vous-même. Apprenez à l’aide de méthodes simples comment repérer une fuite d’eau via vos canalisations. Ce blog vous sera par ailleurs d’une aide précieuse pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Connaître le volume exact de perte d’eau de ses canalisations à l’aide d’un compteur

Si par rapport à votre habitude de consommation, vous remarquez que votre facture d’eau grimpe sans raison apparente ; c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part.

Ce que vous devriez faire dans un premier temps consiste à fermer le compteur pendant au moins une demi-journée, voire une journée entière.

Le compteur une fois stoppé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la réactivation. confrontez les deux chiffres, calculez- en l’écart pour connaître avec exactitude la quantité d’eau perdue :

  • Coupez totalement votre système d’alimentation d’eau en arrêtant le robinet situté au niveau de votre compteur, en aval. Ne le remettez en fonction seulement qu’après 12 à vingt quatre h.
  • Notez les indications du compteur. votre débit en eau est affiché en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler le niveau d’importance de fuite au cours des 12 à vingt quatre heures.
  • Reprenez votre bloc-note et stylo ; notez de nouveau ce qu’affiche votre compteur après l’avoir relancé. Faites échapper de l’eau à votre robinet ; ne perdez pas votre compteur de vue . Si le compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Relevez l’indication finale après l’avoir arrêté de nouveau . Servez-vous de calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau ayant fuit à votre système de plomberie . Pour connaître votre débit réel de fuite, divisez le chiffre obtenu par 12 ou par vingt quatre selon la durée de la coupure.
  • La fuite a été repérée , le débit et le volume de fuite sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire consiste à inspecter l’ensemble de vos installations pour réparer la fuite de tuyauterie.

reparation-fuite

Conseils utiles pour en finir avec les problèmes de fuite d’eau

Un raccord ou un tuyau âbimé est souvent responsable d’une fuite d’eau plus ou moins importante.

  • Les deux produits les plus courants pour colmater un tuyau en cuivre qui fuit :

Pour obturer un tuyau en cuivre, aidez-vous d’un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Un raccord défectueux a fait grimper votre facture à cause d’une fuite : comment procéder

Quand le problème de fuite se trouve au niveau d’un raccord, seul le remplacement de joint permet d’y remédier efficacement.

  • Opérer un colmatage de tuyau en cuivre : C’est presque un jeu d’enfant avec un mastic bi-composant adhésif et durcisseur

Procédez d’abord au nettoyage de la conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’ un torchon bien propre ; décapez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

parachevez le polissage en utilisant un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique Découpez le mastic par tronçons en barre et malaxez le produit jusqu’ à obtention d’ une boulette de teinte uniforme et gluante . La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, frangmenté et modelé . Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplati manuellement sur la zone fuyante abrasée . Le produit bi-composant doit colmater la conduite sans difficultés. Patientez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche et durcisse .

  • Quelques conseils utiles pour le bouchage de tuyau cuivre avec du ruban adhésif :

Commencez par nettoyer et par poncer le tuyau puis, séchez la zone avec du chiffon ou à l’aide un sèche-cheveux. Préparez la bande , pour pouvoir l’appliquer ensuite sur la conduite .

Votre raccord manifeste une fuite ?

  • Si votre bague en PVC manifeste une fuite d’eau c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de pallier le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et repositionnez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le.

Trouver la solution de colmatage idoine pour sa tuyauterie en cuivre

Une fuite n’est pas aussi facile à repérer qu’elle paraisse . Défectuosité de tuyaux résultant d’ un choc direct, gel de canalisations, vice de conception , mauvaise qualité de soudage , micro-vibration, effet coup bélier… A chaque type de fuite doit correspondre la solution la mieux adaptée . Le ruban et le mastic antifuite trouvent usage pour colmater les petites fuites tandis qu’il faudra monter un nouveau raccord pour le cas d’une importante fuite .

  • Mastic antifuite :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement dissociés : adhésif et durcisseur . Il est vendu en barres ou bien également en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite sur un tuyau en cuivre . Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Bande antifuite :

Ce ruban spécial ne rassemble pas aux autres types de rubans adhésifs comme celui de l’électricien par exemple car il est autoamalgamant. Une fois enroulé sur votre tuyau fuyant, il fait corps avec celui-ci et s’endurcit pour empêcher définitivement l’eau d’y échapper.

Fuite d’eau sur tuyauterie PVC : ce qu’il faut faire quand le plombier n’est pas disponible

  1. Fermez le compteur d’eau

Arrêtez le compteur en premier et veillez à ce qu’aucune eau ne réussisse à circuler en amont de la partie fuyante du tuyau .

  1. Otez la partie défectueuse en commençant par repérer et sectionner ses zones

Indiquez la découpe de part et d’autre de la partie défectueuse du tuyau en PVC. Coupez- la en vous servant d’ une scie à guichet, d’une scie égoïne ou d’une scie à métaux .

  1. Le reste de tous les segments est à ébarber

Préférez le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau à l’ébavureur conventionnel !

  1. Vous pouvez maintenant nettoyer les champs de contact :

Prenez votre feuille essuie-tout, trempez- la d’alcool pour opérer le décrassage des manchons et des extrémités restantes de la conduite sur une échelle d’environ trois à cinq cm .

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le déglaçage des zones de contact :

L’étape est incontournable pour garantir une bonne adhérence à la colle .

  1. Reunissez tous les morceaux de tuyau à remplacer pour les jauger

Avant d’ôter la partie altérée métrez- la d’abord . Retirez donc 1 cm de la longueur obtenue.

  1. Préparez et sectionnez le fragment de tuyau servant à remplacer la partie défectueuse :

Le tube de remplacement est enfin prêt, introduisez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Prenez ensuite un stylo-feutre et commencez par marquer la longueur des zones de coupe . Muni de votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet tronçonnez maintenant le tube de remplacement puis ébavurez ses zones de contact. Vous pouvez vous servir d’ un papier abrasif ou un simple petit couteau à la place.

  1. Il vous faudra maintenant les associer :

Avant d’intégrer le nouveau morceau à votre tuyauterie, vous devez écarter délicatement l’une des sections de conduite existantes . Les colliers qui retiennent la partie la plus courte doivent être dénouées pour l’extraire du mur.

  1. L’assemblage est terminé ? Place au des surfaces de contact !

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien au bout du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Manchons et tubes doivent être assemblés :

Les manchons une fois incorporés aux extrémités de votre tube neuf , saisissez-le à son tour afin de l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

 Remplacer une chasse d’eau, un jeu d’enfant…presque en six étapes

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau . Vérifiez alors au niveau du clapet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien stoppé . Vous le trouverez à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Le démontage d’une chasse d’eau passe toujours par le détachage du couvercle :

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser tout simplement. Pour démonter votre vieille chasse d’eau pressoir, dénouez le fil la liant au système de vidage.

  1. Et c’est maintenant que vous allez vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Enlevez également du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à quatre vingt dix degrés à l’inverse de l’aiguille d’une montre.

  1. Détachez le joint du réservoir des toilettes :

Ouvrez votre réservoir des toilettes sur cuvette à commencer par dévisser les écrous et enlevez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir désinstallé. A l’aide d’une clef spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le système de fixation du réservoir.

  1. Le réservoir doit être aussi réinstallé sur la cuvette pour réussir le montage de votre chasse d’eau neuve :

La céramique doit être astiquée en premier. Remontez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau mais cette-fois à l’aide d’ une clef spéciale. Passez tout de suite à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela terminé , la rondelle conique doit être insérée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation est à inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Remontage robinet/flotteur , l’avant-dernière étape de l’installation de la chasse d’eau neuve :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Introduisez par la suite ce pas de vis dans son trou. Dès lors que ce sera terminé, immobilisez l’écrou de fixation du flotteur ; montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. A l’aide d’ une clé spéciale , vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet à la fois. .

  1. Mettez la chasse d’eau neuve en place :

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse en fonction de la taille du réservoir, vous devez aussi installer le mécanisme sur sa base , tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à quatre vingt dix degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 5 recommandations simples pour vous aider à nettoyer un chauffe-eau sans plombier

  1. Avant de nettoyer le chauffe-eau, veillez à ce qu’il ait été complètement mis hors tension

Commencez par désactiver le disjoncteur principal avant d’opérer le détartrage d’un chauffe-eau électrique.

  1. Passez tout de suite à la purge de votre chauffe-eau

Faire une vidange n’est pas indispensable pour un chauffe-eau stéatite. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée au contraire, la cuve du chauffe-eau doit être entièrement vidangée.

  1. N’oubliez pas de retirer la résistance de votre chauffe-eau électrique après l’avoir nettoyé

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique , passez immédiatement à la désinstallation de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. N’oubliez pas de dévisser la platine en assurant la fixation .

  1. Purifiez la résistance de votre chauffe-eau électrique afin de garantir un détartrage à succès

Vous pouvez vous servir d’un détartrant commercial pour astiquer la résistance d’un chauffe-eau . Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage avant de la nettoyer avec une brosse métallique. Terminez par le rinçage à l’eau chaude.

  1. Réinstallez la platine et remettez le chauffe-eau en marche

Il suffit de réinstaller la platine pour votre chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche restauré sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau en marche.